Préparer une randonnée en montagne avec brio

Août - 21 2018 | By

Actuellement, les médecins et les scientifiques s’accordent tous à affirmer que les randonnées en montagne ont des effets incroyablement bénéfiques pour notre santé physique et mentale. En effet, l’activité sportive pratiquée dans un tel environnement, loin de la pollution des villes, renforce notre corps. C’est également un excellent moyen pour fuir le stress qui mine notre bonheur au quotidien. Pour profiter de ces bienfaits, on n’est pas obligé d’attendre les vacances car on peut très bien organiser une séance d’une journée durant le week-end. Attention toutefois à bien préparer la randonnée pour que celle-ci ne vire pas au fiasco. Pour ce faire, voici une liste des tâches préalables à l’organisation.

Le choix des équipements indispensables

Avant de partir de randonnée, la première tâche à accomplir est de faire une check-list des équipements qu’il faut porter, à savoir le sac à dos, les vêtements et les chaussons d’escalade en plus des chaussures de rando bien sûr. Ce sont en principe les accessoires standards pour une virée en montagne. Il faut surtout savoir que chaque équipement doit respecter des règles bien précises. Pour le sac à dos, il est recommandé de ne pas l’encombrer de petites choses inutiles pour éviter qu’il ne soit trop lourd. Afin d’éviter le mal de dos, il est donc utile de soupeser le sac à dos avant de partir. En principe, le poids doit être égal au dixième de celui du randonneur. Pour ce qui est de vêtements, il est essentiel qu’ils soient adaptés à l’environnement spécifique qui caractérise la montagne. Comme la température et la météo sont souvent variables, il est conseillé de se munir de protections contre la pluie et le soleil. Le jean est à bannir du code vestimentaire. Il vaut mieux opter pour les pantalons légers et les vêtements respirant qui ne retiennent pas la transpiration.

Opter pour un itinéraire bien adapté

En principe, l’itinéraire qu’il faut retenir ne doit pas être le même pour personnes expérimentées et les débutants. Ces derniers ne maîtrisent pas forcément l’utilisation de certains accessoires comme la boussole ou la carte IGN. Il vaut donc mieux pour eux opter pour un itinéraire pas trop compliqué. Il faut également faire attention à la santé des débutants. En effet, même si on est équipé de chaussure tout-terrain parfaitement adapté aux randonnées, on peut toujours se blesser aux pieds si on n’a pas l’habitude de faire une longue marche. Ainsi, il est conseillé de commencer par un parcours moyen qui ne dépasse pas une journée avant de s’attaquer à un niveau plus élevé. Il faut surtout retenir que pour une randonnée en montagne, l’important n’est pas la distance parcourue mais le temps de marche par heure. La moyenne est en principe de 3.000 m par heure mais tout dépend de la nature du terrain choisi. Chacun peut adapter sa vitesse selon le rythme qui convient à son niveau d’endurance.