L’essentiel à savoir sur la marche nordique

Nov - 07 2019 | By

La pratique du sport a toujours été un impératif, si on veut rester en bonne santé. Mais, le sport ne se pratique pas seulement pour la santé. Il se pratique comme une activité de loisir. De plus, il existe aussi des sports qui se pratiquent pour la compétition. Dans tous les cas, on distingue de nombreux types de sports et de nombreux sports dans le monde. Certains sont bien connus et d’autres le sont moins. Saviez-vous qu’il existe différents types de marche ? Avez-vous déjà entendu parler de la marche nordique ? C’est un sport disposant de nombreux avantages et qu’il faut connaître. Dans cet article, nous vous parlons de la marche nordique.

Qu’est-ce que la marche nordique ?

Les Anglais parlent de nordic walking. La marche nordique est une activité sportive, qui se pratique en plein air. Le principe de cette activité est de marcher de façon rapide, en s’appuyant sur des bâtons de marche qui sont faits pour ce sport. La marche nordique est plus pratiquée dans les pays du nord. Ce sport peut être pratiqué quelle que soit la saison. Le sport a été inspiré du ski de fond et n’est pas à confondre avec la marche athlétique. Comme nous le disions, il existe différents types de marche. En fait, la marche athlétique ne se pratique pas avec des supports, contrairement à la marche nordique. En plus, dans la marche nordique, même si vous vos jambes ne sont pas tendues, vous ne serez pas disqualifié.

Petit historique sur la marche nordique

C’est en 1920, que la marche nordique a été pratiquée pour la première fois. C’était en Finlande. La technique de la marche de fond, était utilisée par les pratiquants du ski de fond pendant les périodes sans neige. Si on devait distinguer des précurseurs de la marche nordique, on parlerait de Mauri Repo et de Leena Jääskeläinen. Ensuite, ce sont des professeurs de sport dans des écoles finlandaises qui ont commencé à enseigner la marche nordique à leurs élèves. La toute première compétition dans le domaine était en 1997 et était organisée par la fédération finlandaise de ski. La marche nordique a beaucoup évolué et a commencé à conquérir d’autres pays de l’Europe.

En France, le sport n’a pas eu du mal à se faire une place dans la longue liste des sports déjà pratiqués. La FFA n’a pas hésité à apporter sa contribution dans son évolution. En 2010, la France comptait plus de 18 000 personnes qui avaient la licence de la pratique de ce sport.

Les équipements pour pratiquer la marche nordique

Pour une bonne pratique de la marche nordique, il vous faut principalement, des bâtons de marche et des chaussures. Le point essentiel concerne les bâtons de marche. On distingue deux types de bâtons : les multibrins et les monobrins. Les monobrins sont les plus avantageux, puisqu’ils sont à la fois légers et solides. Pour le choix de vos bâtons de marche nordique, il vous faudra considérer votre taille. Vous la multipliez par 0.7 et vous enlevez 50 cm de votre taille. Par rapport à la matière de fabrication du bâton, vous avez la possibilité de choisir l’aluminium, le carbone, le verre.

Par ailleurs, les chaussures pour le pratique du sport peuvent être celles du trail, du jogging, de la marche simple ou du trekking.

Les avantages de la marche nordique

La pratique de la marche nordique vous permet de vous maintenir en forme. Vous pouvez la pratiquer lorsque vous êtes stressé ou pour permettre à votre corps de pratiquer des mouvements naturels. En outre, c’est un sport qu’il est idéal de pratiquer en groupe. Au-delà donc de l’aspect physique, il vous permet donc de sociabiliser, de rencontrer de nouvelles personnes. La marche nordique agit sur la santé, en vous permettant de mieux respirer et d’avoir un meilleur système cardio-vasculaire. La marche nordique est complète en tant que sport. Quel que soit votre âge, vous avez la possibilité de la pratiquer.